Partage d’écritures

logo_defaut

Dès février 2008, cet atelier s’est réuni très régulièrement afin de partager et d’échanger autour des projets de chacun. Cet atelier était un lieu d’entraide et de recherche de soi : les Addociens participants s’attachaient autant à la lecture critique des projets d’autrui qu’à la présentation de leur propre travail.

Nous avons envisagé l’écriture au sens large, comme processus de création. Les réflexions ont principalement porté sur deux moments particuliers de l’élaboration d’un film : l’écriture avant tournage, celle qui préfigure le film et la réécriture du film au moment du montage.

Chaque participant présentait un projet. Certains l’ont fait oralement, d’autres ont proposé quelques lignes, d’autres encore sont venus avec des projets avancés. Nous avons appris à nous écouter, nous avons essayé de faire en sorte que nos remarques soient constructives pour celui qui présente son projet. Une vraie découverte que cette posture de lecteur. Nous n’avions pas l’habitude d’avoir cette pratique en groupe. Nous nous sommes posé des questions de lecteur avec notre expérience de documentariste. Le travail de l’autre a nourri notre propre questionnement.

De ces mois d’échanges, ressort une tendance. Bien que nous revendiquions la singularité, la diversité, le point de vue d’auteur, la recherche d’une écriture personnelle reste l’enjeu majeur car nous avons tendance à nous «cacher» derrière de l’information, certes intéressante pour exprimer un contexte, mais peu convaincante pour donner l’idée d’un film. Comme si l’écrit nous ramenait au sujet. Face à ce constat, l’atelier a proposé d’animer un débat lors du débat au Réel 2009 sur la problématique des risques du « je ».

Les commentaires sont clos, mais les trackbacks and pingbacks sont ouverts.