« La Cité du mâle » une dérive exemplaire de la télévision publique

cite du male
15 déc 2010
11:00

L’affaire « La Cité du mâle » a constitué pour Addoc un véritable cas exemplaire de dérive de la télévision publique. Avec la SRF, l’association a organisé une conférence de presse mercredi 15 décembre 2010 à 11h à la maison des associations du 3e arrondissement. Avec des extraits d’un film de contre-enquête, des habitants de la cité Balzac et des réalisateurs qui travaillent en banlieue.

Le film « La Cité du mâle » se voulait une plongée dans les rapports garçons-filles au cœur de la cité Balzac à Vitry-sur-Seine, où la jeune Sohane est morte brûlée. L’affaire suscitée par la diffusion du film est révélatrice du dévoiement actuel de nos métiers et de notre travail : détournement des fonctions de journaliste et de réalisateur, manipulation des témoins, mensonges instillés par le montage et le commentaire, jusqu’à l’effet d’annonce accompagnant la déprogrammation de ce produit télévisuel « choc » sur Arte.

Comment la chaîne de la culture peut-elle en arriver à caricaturer ce qui fait le quotidien des chaînes privées ? Comment des fonds du CNC peuvent-ils soutenir de semblables productions? Poser la question du rapport filles-garçons est nécessaire. Mais pas en rejetant les jeunes dans la catégorie « banlieue » pour les exclure encore plus. La télévision casse la société en jouant la confusion des genres et la course au spectaculaire. Réalisateurs, techniciens, monteurs de documentaire, nous refusons ce rapport à ceux que nous filmons, nous cherchons à comprendre et à faire comprendre le monde complexe dans lequel nous vivons.

La conférence de presse était animée par :

  • Denis Gheerbrant, cinéaste documentariste membre d’Addoc et de la SRF
  • Daniel Kupferstein, cinéaste documentariste membre d’Addoc
  • Ladji Real, réalisateur préparant un film contre-enquête
  • Khoukha Zeghdoudi, coordinatrice au Centre Social Balzac
  • Didi N’Diaye, directeur d’un centre de quarier de Vitry-sur-Seine
  • Assia, jeune étudiante habitante de la cité Balzac