Après le silence, ce qui n’est pas dit n’existe pas? de Vanina Vignal

APRES LE SILENCE parle des effets encore prégnants de la dictature, après la dictature. Un film sur l’abus d’Etat, sur la peur, sur la transmission du silence, génération après génération. Un film sur la place laissée (malgré tout ce que l’on peut savoir) à des fantômes qui empêchent de vivre le présent. Trois générations murées dans le silence. Le déni en héritage, puisque rien n’a été remis à sa place, rien n’a été dit. Il ne suffit pas de tuer le dictateur pour tuer la dictature.

Mercredi 26 septembre à 20h
au Magic Cinéma de Bobigny
en présence de la réalisatrice

Les commentaires sont clos, mais les trackbacks and pingbacks sont ouverts.