Cinéma du Réel 2014

40 films de 26 pays en compétition

Compétition internationale / 11 films
CARTA A UN PADRE Edgardo Cozarinsky – Argentine, France / 63’ / première française
ECO DE LA MONTAÑA Nicolás Echevarría – Mexique / 80’ / première mondiale
EXAMEN D’ÉTAT Dieudo Hamadi – France, République démocratique du Congo / 90’ /  première mondiale
HE BÛ TUNE BÛ (ONCE UPON A TIME) Kazim Öz – Turquie / 81’ / première mondiale
IN SARMATIEN Volker Koepp – Allemagne / 120’ / première française
IRANIEN Mehran Tamadon – France / 105’ / première française
QUAND JE SERAI DICTATEUR Yaël André – Belgique / 90′ / première française
QUE TA JOIE DEMEURE Denis Côté – Québec-Canada / 69’ / première française
SAUERBRUCH HUTTON ARCHITEKTEN Harun Farocki – Allemagne / 73’ / première internationale
SENKYO 2 (CAMPAIGN 2) Kazuhiro Soda – Japon, États-Unis / 149’ / première européenne
THE STONE RIVER Giovanni Donfrancesco – Italie, France / 88’ / première internationale
 
Compétition française / 10 films en première mondiale
EUGÈNE GABANA LE PÉTROLIER Jeanne Delafosse, Camille Plagnet – France / 59’
GO FORTH Soufiane Adel – France / 64’
HAUTES TERRES Marie-Pierre Brêtas – France / 90’
KAMEN – LES PIERRES Florence Lazar – France / 65’
ON A GRÈVÉ Denis Gheerbrant – France / 70’
LE RAPPEL DES OISEAUX Stéphane Batut – France / 40’
SANGRE DE MI SANGRE Jérémie Reichenbach – France, Argentine / 77’
SAUF ICI, PEUT-ÊTRE Matthieu Chatellier – France / 65’
SI J’EXISTE, JE NE SUIS PAS UN AUTRE Olivier Dury, Marie-Violaine Brincard – France / 87’
TROIS CENTS HOMMES Emmanuel Gras, Aline Dalbis – France / 85’

Compétition internationale premiers films / 9 films
CHUYẾN ĐI CUỐI CÙNG CỦA CHỊ PHỤNG
(THE LAST TRAVELLING OF MADAM PHUNG) Tham Nguyen Thi – Viêt Nam / 87’ / première mondiale
EL CORRAL Y EL VIENTO Miguel Hilari – Bolivie / 54’ / première mondiale
DILIM DÖNMÜYOR (MY TONGUE DOES NOT TURN) Serpil Turhan – Allemagne / 92’ / première internationale
HAMS AL MOODUN (WHISPERS OF THE CITIES) Kasim Abid – Irak, Royaume-Uni / 62’ / première européenne
MARE MAGNUM Ester Sparatore, Letizia Gullo – France / 73’ / première mondiale
LES MESSAGERS Laëtitia Tura, Hélène Crouzillat – France / 70’ / première mondiale
IL SEGRETO cyop&kaf – Italie / 89’ / première internationale
XU JIAO (OUT OF FOCUS) Shengze Zhu – Chine / 98’ / première mondiale
ŽIVAN PRAVI PANK FESTIVAL (ZIVAN MAKES A PUNK FESTIVAL) Ognjen Glavonic – Serbie / 63’ / première internationale

Compétition internationale courts métrages / 10 films
A QUE DEVE A HONRA DA ILUSTRE VISITA ESTE SIMPLES MARQUÊS? Rafael Urban, Terence Keller – Brésil / 25’ / première française
O ARQUIPÉLAGO Gustavo Beck – Brésil, Chili / 28’ / première mondiale
¡BELLO, BELLO, BELLO! Pilar Álvarez García – Cuba / 24’ / première européenne
BELVA NERA Alessio Rigo de Righi, Matteo Zoppis – Italie, Argentine / 33’ / première internationale
CHOREOGRAPHY David Redmon, Ashley Sabin – États-Unis / 8’ / première internationale
ESPACE Eléonor Gilbert – France / 14’ / première mondiale
HOZOUR (PRESENCE) Hossein Rasti – Iran / 16’ / première mondiale
METÁFORA OU A TRISTEZA VIRADA DO AVESSO Catarina Vasconcelos – Portugal, Royaume-Uni / 32’ / première mondiale
VILLAGE MODÈLE Hayoun Kwon – France / 10’ / première française
XENOS Mahdi Fleifel – Liban, Émirats arabes unis, Danemark, Palestine, Royaume-Uni / 12’ / première française

  • La nuit a des yeux
    La nuit résisterait-elle au « réalisme »? Du noir au trop lumineux, des villes aux forêts, des débuts du cinéma aux expériences contemporaines, la nuit s’échappe, se révèle ou se transfigure. Histoire de la nuit cinématographique, histoire de la prise de vue, histoire de l’œil.
    Proposé et programmé par Marie-Pierre Duhamel Muller.
    Avec la participation des Archives françaises du film et du Centre Pompidou.

    Portugal, 25 avril 1974 – Uma tentativa de amor
    À l’occasion du 40e anniversaire de la Révolution des œillets, une anthologie des films tournés pendant cette parenthèse enchantée d’espoir, d’énergie et de liberté. Avec,entre autres, des films de Rui Simões, João César Monteiro, António Campos, Robert Kramer, Pedro Costa…
    Une programmation de Federico Rossin.
    En partenariat avec la Cinemateca Portuguesa/Museudo Cinema et Apordoc, association portugaise pour le documentaire. Avec le concours de l’Instituto Camões et la participation de la Fondation Calouste Gulbenkian Délégation France.

    Raymonde Carasco & Régie Hébraud : à l’œuvre
    Rétrospective de l’œuvre poétique de Carasco, qui arpenta les terres des Indiens Tarahumaras pendant plus de 20 ans avec son époux, l’opérateur et monteur Régis Hébraud.
    Une programmation de Nicole Brenez, en collaboration avec Régis Hébraud.

    À travers… Jean Rouch
    À l’occasion du 10e anniversaire de sa disparition, Cinéma du réel propose deux parcours dans l’œuvre du cinéaste :
    – de l’ethnofiction : un atelier et 2 séances pour rendre hommage au pionnier de l’ethno-cinéma.
    – déambulations parisiennes : sur les traces du cinéaste dans les rues de Paris.
    En partenariat avec les Archives françaises du film, le Comité du film ethnographique et la Fondation Jean Rouch.

    Arrested Cinema
    Après la Syrie en 2012 et l’Iran en2013, l’observatoire des « filmeurs empêchés » et des cinémas assignés à résistance interroge cette année la production documentaire en Russie. Entre absence de financement et non-diffusion des films existants, l’autocensure s’impose-t-elle comme alternative ?
    En partenariat avec Arte Actions culturelles

    John Berger – Ways of Telling
    À l’occasion de la réédition en France de Une autre façon de raconter, coup de projecteur sur le travail du romancier, essayiste et critique d’art John Berger, avec notamment la projection de Ways of Listening de Colin MacCabe où l’écrivain dialogue avec Tilda Swinton et de Play me something de Timothy Neat.

    Cinéma du réel, c’est aussi
    Des avant-premières, des débats, ateliers et rencontres professionnelles (notamment une visite guidée du webdoc Gare du Nord par Claire Simon), des séances « hors les murs » en Île de France et au-delà

  • Les commentaires sont clos, mais les trackbacks and pingbacks sont ouverts.