Contre les murs de Neus Viala


52 min | 2013

Les lois qui régissent la politique migratoire en France ont du mal à être appliquées. Les centres de rétention administrative (CRA), lieu de privation de liberté, semblent ne pas être une solution à leur application.
Les témoignages des retenus et des personnes sans papiers nous sensibilisent à l’injustice du traitement qu’on leur fait subir. La parole de juges, avocats, parlementaires, de représentants de la Cimade permettent de mieux cerner quels sont les enjeux de la politique de l’immigration et d’en dénoncer sa nature et ses méfaits. La campagne Open Access lancée en 2012 par le réseau Migreurop, Alternatives européennes et Reporters Sans Frontières demandait, au nom du droit à l’information, le droit de visite de ces centres aux journalistes, pour plus de transparence sur leur fonctionnement mais leur accès leur a été refusé.

Plusieurs associations citoyennes se sont mobilisées et se retrouvent devant le centre de rétention administrative de Cornebarrieu (31) pour effectuer des veilles et soutenir les retenus.

Pendant que les familles essaient d’obtenir des renseignements sur leurs proches, les avions sur l’aéroport voisin, continuent leur ronde, dans un vacarme étourdissant.

Projections
le vendredi 4 avril, 20h30, à l’Eglise de Pibrac (31)
Le samedi 5 avril à 16h au Foyer de l’Aussonelle, à Cornebarrieu (31)

Les commentaires sont clos, mais les trackbacks and pingbacks sont ouverts.