Être là

2012 – 97’ – Shellac Sud, TOKA
Dans la maison d’arrêt des Baumettes à Marseille. Plus précisément, au sein du Service Médico Psychologique Régional où des femmes ont choisi d’oeuvrer volontairement. Elles sont psychiatres, infirmières ou ergothérapeutes et reçoivent des détenus devenus patients le temps du soin. Elles sont là pour panser les blessures des hommes en souffrance et créer une poche d’air derrière les murs de la prison. Un espace intime, celui de l’écoute et de l’échange entre patient et thérapeute. Mais dans ce flux de paroles résonnent celles confiées face caméra de ces femmes venues pour soigner, soulager et qui se heurtent à une institution contraignante, à la violence de la prison, aux obstacles pour y exercer leur métier, à la remise en cause du soin prodigué par exigence de rationalisation et de sécurité édictée par la société, les pouvoirs publics, les courants dominants de la psychiatrie. Continuer à être là, ou partir ? Un témoignage de la possibilité qui demeure, aux confins de la norme, de faire exister des liens entre êtres humains.

Sortie le 7 novembre 2012

Les commentaires sont clos, mais les trackbacks and pingbacks sont ouverts.