Festival Brésil en Mouvements 2014

La 10è édition de BRÉSIL EN MOUVEMENTS, c’est du 8 au 12 octobre au Cinéma La Clef !

MERCREDI 8 OCTOBRE

19h : Pot d’ouverture

20h : AVANT-PREMIÈRE de Hautes Terres de Marie-Pierre Brêtas

Projection suivie d’une rencontre avec la réalisatrice, Marie-Pierre Brêtas.

A cette occasion, Terra Libra proposera une dégustation de la cachaça artisanale fabriquée à la COPAVI, coopérative collectivisée du Mouvement des Sans Terre dans l’état du Parana, cachaça qui sera proposée tout au long du festival.
Importateur et distributeur de produits équitables et biologiques, Terra Libra est fortement engagée auprès de différents mouvements de lutte paysanne. Depuis sa création en 2006, Terra Libra est en lien étroit avec la COPAVI par l’importation de la cachaça et du sucre complet Mascavo, apportant ainsi un soutien économique, mais participant surtout à faire connaitre la lutte du Mouvement des Sans Terre pour l’accès à la terre et contre l’agro-business, au Brésil ou ailleurs.

JEUDI 9 OCTOBRE

// INDIENS : IMAGES ET (AUTO) REPRESENTATIONS //

18h : As Hiper Mulheres de Carlos Fausto, Leonardo Sette et Takumã Kuikuro

20h : O Mestre e o Divino de Tiago Campos

Projections suivies d’un débat :
Les Indiens du Brésil sont confrontés à des menaces grandissantes : expulsion de leurs terres et non-respect de leurs droits. Ils ne sont toujours pas considérés comme des citoyens brésiliens à part entière. Les représentations construites par l’extérieur n’ont fait qu’aggraver la place qui leur est accordée dans la société brésilienne. Comment le cinéma autochtone permet-il de repenser le rapport Indiens/non-Indiens aujourd’hui, entre complémentarité, confrontation et dialogue ?

Intervenants :
• Divino Tserewahú – Cinéaste xavante et protagoniste de O Mestre e o Divino
• Michel Riaudel – Enseignant-chercheur, Université de Poitiers
• Sophie Gergaud – Ethno-cinéaste, De la Plume à l’Écran
Modération : Sylvie Brieu, journaliste

Soirée organisée en partenariat avec l’association De la Plume à l’Écran.

VENDREDI 10 OCTOBRE

// MÉMOIRES ET EMPREINTES DE DICTATURE //

18h : Setenta de Emília Silveira

20h : Os dias com ele de Maria Clara Escobar

Projections suivies d’un débat :
2014 marque les 50 ans du coup d’état militaire au Brésil et le début de la dictature civile-militaire qui a sévi de 1964 à 1985. Le Brésil est confronté au devoir de ne pas oublier cette période qui a marqué son histoire. La consolidation de la démocratie est fortement liée au travail de mémoire, qui suscite de nombreux débats au Brésil. Comment ce travail se traduit-il aujourd’hui ? Quels en sont les impacts sur la société brésilienne ?

Intervenants :
• João de Oliveira – Docteur en cinéma, professeur et critique, Université Paris 3
• Jader Cunha Neves – Sociologue et ex-prisonnier politique
• Maud Chirio – Historienne spécialiste de la dictature militaire, Université Paris Est – Marne la Vallée
Modération : Erika Campelo, Autres Brésils

SAMEDI 11 OCTOBRE

14h15 // SESSION JEUNE PUBLIC //

O menino e o mundo (Le garçon et le monde) de Alê Abreu / à partir de 7 ans

16h // SESSION COURTS //

Caixa D’água: Qui-lombo é esse? de Everlane Moraes

Desterro de Marília Hughes et Cláudio Marques

Memória de rio de Roney Freitas

E de Alexandre Wahrhaftig, Helena Ungaretti et Miguel Antunes Ramos

17h30 : // URBANISATION, (EN)JEUX POLITIQUES //

Projection de Casas marcadas de Carlos R.S. Moreira et A cidade é uma só de Adirley Queirós

Films suivis d’un débat :
Expulsions d’habitants, destruction de quartiers populaires, les politiques urbaines ont toujours été au cœur d’enjeux politiques et sociaux au Brésil. Quelle participation pour les habitants dans ces processus ? Récupération et stratégies politiques.

21h : Em busca de um lugar comum de Felippe Schultz Mussel

DIMANCHE 12 OCTOBRE

// MOBILISATIONS ET ACTUALITÉS POLITIQUES //

15h30 : Projection de Occupying Brazil de Daniel Rubio et We don’t like samba de cis-Berlin

Projection suivie d’un débat (17h -18h30) :
Les manifestations de juin 2013 et les mobilisations sociales qui ont suivi ont vu naître de nouvelles revendications et modes d’action. Quels liens entre luttes historiques et nouveaux mouvements ? Que se joue-t-il au Brésil aujourd’hui, en pleine période électorale ?

Intervenants :
• Réalisateurs du film « We don’t like samba » – cis-Berlin
• Glauber Sezerino – Doctorant au Centre de sociologie européenne/EHESS
• Francine Iegelski – Membre du Comité pour la Constituante
• Un-e membre du collectif « La coupe est pleine »
Modération : Ivan du Roy, Basta !

18h45 : Rétrospective, 10 ans de festival

21h : Damas do Samba de Susanna Lira

CLÔTURE EN MUSIQUE

« Brésil en Mouvements » en quelques clics :
LA BANDE-ANNONCE : https://www.youtube.com/watch?v=dWkSHOs3z5A
LA PROGRAMMATION : http://bresilenmouvements.org/category/bem-2014/programmation-bem-2014/
INFOS PRATIQUES : http://bresilenmouvements.org/bresil-en-mouvements-2014/infos-pratiques/

Les commentaires sont clos, mais les trackbacks and pingbacks sont ouverts.