Images documentaires n°81 : Traces de guerre

IDoc Couv n° 81_IDoc_couv

NOUVELLE PARUTION DE LA REVUE IMAGES DOCUMENTAIRES
N°81 – Traces de guerre (décembre 2014)

Un cinéaste peut-il filmer une psychothérapie sans voyeurisme et sans en altérer le processus ?
Poursuivant la réflexion amorcée précédemment avec le film de Mariana Otero, A ciel ouvert, ce numéro s’interroge à nouveau sur les rapports entre cinéma et psychanalyse, cette fois à travers deux films De guerre lasses (2003) et Of Men and War (2014).

L’auteur, Laurent Bécue-Renard, a mis chaque fois près de dix ans à produire et réaliser ces films pour lesquels il a inventé un dispositif fragile, unique, reposant sur l’écoute et l’empathie.
Dans les deux cas, il s’agit, en filmant un processus thérapeutique, de révéler les traumatismes psychiques que la guerre inflige aux survivants, aussi bien les victimes qu’à ceux qui en ont été les acteurs.
Au montage, il a su extraire de cette parole mortifère un récit cinématographique qui condense l’expérience de la thérapie et restitue un douloureux et incertain parcours vers la vie.

Autres films :
Le Complexe de la salamandre, de Serge Steyer et Stéphane Manchematin
Espace, d’Eleonor Gilbert
Et maintenant ?, de Joaquim Pinto
Il se peut que la beauté ait renforcé notre résolution : Masao Adachi, de Philippe Grandrieux
Letter, de Sergeï Loznitsa
Maïdan, de Sergeï Loznitsa
Match retour, de Corneliu Porumboiu
A World Not Ours, de Mahdi Fleifel

Sommaire complet et bon de commande : http://www.imagesdocumentaires.fr/

Les commentaires sont clos, mais les trackbacks and pingbacks sont ouverts.