Masterclass en compagnie de Pirjo Honkasalo

Mercredi 27 novembre à 15 h
à l’Institut Finlandais dans le cadre du cycle Pirjo Honkasalo

Lors de cette master class exceptionnelle, Pirjo Honkasalo, interviewé par le spécialiste Kristian Feigelson (Paris 3, CNRS, IRCAV) parlera de son expérience de réalisatrice et apportera ses conseils aux réalisateurs en herbe, aux étudiants en cinéma ou aux simples passionnés.

Entrée libre sur réservation: terhi.toivonen@institut-finlandais.asso.fr

Retrouvez toute la programmation du Mois du doc à l’Institut Finlandais du mardi 5 au mercredi 27 novembre 2013

Dans le cadre du Mois du film documentaire, nous consacrons ce cycle à une des réalisatrices majeures du cinéma finlandais : Pirjo Honkasalo.
Pirjo Honkasalo (née en 1947) travaille aussi bien sur des films de fiction que sur des documentaires : son dernier long métrage, Betoniyö (Nuit de béton), vient de sortir en Finlande. Après une formation de chef opérateur, elle fut, à l’âge de 23 ans, la première femme responsable de la photographie d’un long métrage en Finlande.
Pirjo Honkasalo nous emmène en Estonie, en Tchétchénie, en Inde et au Japon. Avec la spiritualité comme thème récurrent, elle observe ses protagonistes sans scénario pré-écrit et laisse leurs histoires se révéler au fur et à mesure de la rencontre. La beauté des images et la poésie de la narration ne laissent pas le spectateur indifférent, tandis que les conditions de tournage parfois délicates amènent à s’interroger sur la position du cinéaste.
Notre cycle commence avec le plus grand succès international de Pirjo Honkasalo, Les Trois Chambres de la mélancolie, et se termine avec son dernier documentaire : Ito – Journal d’un prêtre urbain, dont la projection sera l’occasion pour le public d’échanger avec Pirjo Honkasalo en personne. Le lendemain, les étudiants et passionnés de cinéma pourront assister à une séance de masterclass exceptionnelle.

Programme

Les Trois Chambres de la mélancolie
Mardi 5 novembre à 19 h 30
Les Trois Chambres de la mélancolie ouvre trois fenêtres sur le quotidien des enfants victimes de la guerre en Tchétchénie. Le premier chapitre Longing (Nostalgie), pousse les portes de l’école militaire de Kronstadt en Russie, où de jeunes garçons, orphelins ou de familles très modestes, s’entraînent pour la guerre. Le deuxième volet, Breathing (Respiration), filme en noir et blanc les tristes paysages de Grozny, capitale tchétchène dévastée par les longues années du conflit. Une mère malade confie ses enfants à Hadizhat Gatajeva, qui les emmène en Ingouchie, près de la frontière tchétchène, dans un camp de réfugiés, théâtre de la troisième chambre, Remembering (Souvenir).

Atman
Mardi 12 novembre à 19 h 30
Atman dessine un portrait intense de l’Inde religieuse.
Paralysé des jambes depuis l’enfance, Jamana Lal entame un pélerinage de 6000 km avec son frère après le décès de leur mère. Ce fascinant périple est une quête spirituelle. Dans le tumulte d’un festival religieux réunissant plus d’un million de pèlerins, Jamana Lal rencontre Shanta, une femme au cœur pur : son destin.

Tanjuska et les sept diables
Mardi 19 novembre à 19 h 30
La petite Tanjuska, Biélorusse de 10 ans, vit avec son père depuis des mois en Estonie, isolée du monde extérieur.
Cela fait deux ans que Tanjuska a soudainement changé : ne veut plus ni manger ni parler et a même arrêté de grandir. Elle semble avoir perdu tout appétit pour la vie. Les visites chez des guérisseuses et un séjour en hôpital psychiatrique ne donnant rien, ses parents décident de chercher de l’aide auprès du Père Vasili. Selon ce dernier, Tanjuska serait possédée par sept diables et doit être exorcisée…
 
Ito – Journal d’un prêtre urbain
Séance en présence de la réalisatrice
Mardi 26 novembre à 19 h 30
Ito – Journal d’un prêtre urbain, suit Yoshinobu Fujioka dans ses rencontres aux quatre coins de Tokyo. Cet ex-boxeur converti en prêtre bouddhiste offre son aide spirituelle au temple, mais aussi dans les bar. Tourmenté par les chocs de sa propre vie – une enfance difficile et une carrière sportive brisée –, lui-même aspire à la sérénité. Sa quête de sens est sublimement illustrée par les longues conversations intimes et touchantes qu’il entretient au gré de ses rencontres.

Institut Finlandais
60, rue des Écoles
75005 Paris
01 40 51 89 09
info@institut-finlandais.asso.fr

Les commentaires sont clos, mais les trackbacks and pingbacks sont ouverts.