Table ronde: Sortie de films en VàD et en salles simultanément?

organisée par le Groupement National des Cinémas de Recherche (GNCR)
Mercredi 2 octobre 2013 – de 10 h à 12 h – LA FEMIS – Salle Jacques Demy – 6, rue Francœur – 75018 Paris

Sortie de films en VàD et en salles simultanément: vers un abandon de la chronologie des médias ou une nouvelle manière d’aborder la diffusion des films Recherche ?

Intervenants :
Christian Oddos et Étienne Ollagnier (SDI)
Nawid Sarem (Eye-on-films & Wide Management)
Lucie Girre (Tide & ARP)
Rodolphe Village (Utopia Toulouse & Vidéo en poche)
Un réalisateur de la SRF
Un représentant du CNC

Modérateur :
Boris Spire (Président du GNCR)

Depuis quelques temps, nous voyons apparaître de nouveaux opérateurs qui proposent de voir les films en VàD et en salle simultanément. Qu’en est-il réellement ?
Le rapport Lescure, « contribution aux politiques culturelles à l’ère du numérique », préconise dans son point A-5, intitulé « La Chronologie des médias », de la raccourcir à trois mois après la sortie salles et de faire des dérogations et des expérimentations sur des films à petit budget ou confrontés à un échec en salle… Comment devons-nous réagir ?
Plutôt que de voir des propositions qui nous sont imposées, discutons des possibilités (et impossibilités) qu’offre internet comme nouveau mode de diffusion.
Ce mode de diffusion peut-il remettre en cause la salle de cinéma dans ses fonctionnements actuels ? Comment définirions-nous dans ce contexte la salle dite de Recherche ?

Dans un premier temps, nous ferons un point sur la situation actuelle, sur les règles en cours de la chronologie des médias, sur les ventes en VàD et sur les publics habitués à ce mode de visionnage.
Nous tenterons de comprendre les enjeux politiques des aides européennes et les diverses motivations autour de la chronologie des médias.
Dans un second temps, les sociétés Eye-on-films et Tide nous feront part de leurs propositions de sorties simultanées en VàD et en salles. Les distributeurs invités nous parleront de leurs expériences récentes qui les confrontent à la nécessité de relancer des campagnes publicitaires lors des sorties VàD et DVD alors que, pour les plus fragiles d’entre eux, ils aimeraient bénéficier de l’avantage de la sortie en salles.
Enfin, nous mettrons l’accent sur les propositions innovantes existantes comme « Vidéo en poche » ou les projets de « super ticket ».
Les échanges avec le public nous permettront de comprendre l’appréhension de l’exploitation sur ces enjeux et d’émettre des pistes de réflexion sur les modes de diffusion culturelle de demain.

http://www.gncr.fr/

Les commentaires sont clos, mais les trackbacks and pingbacks sont ouverts.