Toiles sous toile – le festival

Au bout d’un bois, il y a un chapiteau. Peut-être, remarquerez-vous un vélo perché en haut de la Toile, ou bien une sculpture géante tout en transparence qui danse avec le vent, un piano où poussent des géraniums, une yourte pleine de légumes bio, ou l’énorme enseigne d’une chocolaterie… Mais du 8 au 12 octobre, il faudra franchir l’entrée du chapiteau, pour y découvrir, les films sélectionnés par des habitants de Clichy-sous-Bois et des alentours, programmateurs de la seconde édition de Toiles sous toile. Les films choisis explorent des histoires intimes, collectives ou interrogent le travail et la mémoire. En tout, neuf documentaires ont été retenus pour leur pertinence et leurs qualités artistiques. Chaque projection sera suivie d’une rencontre avec le réalisateur du film pour croiser nos regards.

Au programme
:
Les enfants d’Hampâté Bâ d’Emmanuelle Villard
Nos traces silencieuses de Sophie Bredier et Myriam Aziza
Naître quelque part de Claude Bagoë-Diane
J’habite le français de Chantal Briet
Entrée du personnel de Manuela Frésil
Invente-moi un pays de Catalina Villar
Les voraces de Jean Rousselot
La chasse au snark de François-Xavier Drouet
Une ombre au tableau de Amaury Brumauld
Je préfère ne pas penser à demain de Nathalie Joyeux

du 8 au 12 octobre
à Clichy-sous-Bois
L’accès au festival est gratuit et ouvert à tous.

Retrouver tout le programme sur http://lafontaineauximages.blogspot.fr/

Les commentaires sont clos, mais les trackbacks and pingbacks sont ouverts.