Début de la tournée de Déconcertation

Déconcertation est un objet filmique hybride – une vraie (fausse) concertation rejouée par une cinquantaine de comédiens amateurs.

Le film vient de sortir et part en tournée, accompagné par les réalisateurs, Béatrice Dubell et Romain Goujon, et les comédiens. Les premières dates de projection sont programmées à Paris, Grenoble, Saint-Étienne et nous préparons un calendrier pour Valence, Toulouse, Bordeaux, Rennes, Lille et Bruxelles.

Synopsis
Un projet de “renouvellement urbain” s’annonce dans un ancien quartier ouvrier vivotant autour de son usine en ruine. Rassemblés en réunion publique, les habitants expriment leurs réserves : ils ne comprennent pas la stratégie qui consiste à commencer les travaux par la construction d’un “grand pôle de commerces et de loisirs”… “Puissance Publique” et “Puissance Privée”, accompagnées d’une “spécialiste” et d’un “facilitateur” tentent de les convaincre du bien-fondé de leur démarche.

Conception
Cet objet cinématographique entre documentaire et fiction a été créé à partir de la concertation ayant précédé la construction d’un grand pôle de commerces et de loisirs dans la banlieue lyonnaise. 50 comédiens amateurs ont inventé les personnages fictifs qu’ils ont incarné à l’écran à partir d’une trame argumentative issue de la transcription des échanges réels. Sept ans après cette consultation, alors que le centre commercial brille de tous ses feux, ils réinventent les voix singulières des citoyens face au discours des responsables du projet.

Le film qui traduit une situation locale trouve un écho partout en France et en Europe où poussent pôles de loisirs, centre commerciaux, et tout projet où sont tricotés intérêt général et intérêts privés. La tournée s’annonce riche en débats, les projections étant portées dans chacune des villes par des réseaux associatifs et citoyens :

> le mardi 27 novembre à 19h, au Shakirail, 72 rue Riquet à Paris 18e
à l’invitation des collectifs Perspectives Urbaines et Point de Rassemblement

> le jeudi 29 novembre à 20h, à la bibliothèque Antigone, 22 rue des Violettes à Grenoble
à l’invitation de l’association Antigone

> le vendredi 7 décembre à 20h, au cinéma Le France, 8 rue de la Valse à Saint-Étienne
à l’invitation du Collectif  » Personne à la rue !  » et des Réseaux Citoyens de Saint-Étienne

Toutes les informations sur http://www.grandensemble.fr/

Les commentaires sont clos, mais les trackbacks and pingbacks sont ouverts.