Décrochage(s)

Vendredi 15 juin 2012 à 20h au Magic Cinéma
Projection en présence de la réalisatrice,
suivie d’un débat et d’un verre

Décrochage(s)
2012, 54 minutes
« Décrochage(s)» témoigne d’une expérience pédagogique qui a dix ans d’existence. C’est de l’expérimental qui s’est installé. En 2000 au Micro-Lycée de Sénart (Seine et Marne), une équipe de professeurs a réussi à monter au sein de l’Education nationale une structure qui accueille chaque année 80 décrocheurs de l’école.
J’ai eu envie de rendre compte d’une démarche qui est à contre courant de ce qui a eu le vent en poupe dernièrement (discipline, autorité, retour aux valeurs d’autrefois qui auraient fait leurs preuves). Ce n’est pas tant une pédagogie nouvelle qui fonctionne au Micro-lycée qu’un rapport différent aux élèves, beaucoup d’attention, de l’énergie et de la croyance. Les professeurs font le pari de transformer la relation professeur/élève pour transformer la relation au savoir. Il ne s’agit pas là de sélectionner des élèves pour les sortir de leur milieu afin qu’ils réussissent, mais de chercher ce qui va faire sens individuellement pour chaque élève.
Les jeunes sont au cœur du film sans toutefois que le parcours de l’un ou de l’autre ne soit mis en avant. Le film se raconte du point de vue des professeurs, dans les ajustements qui sont les leurs, quand ils inventent et testent au quotidien une façon d’intervenir auprès de ces jeunes en état de grande fragilité.
Est-ce que la figure du professeur de demain s’invente au Micro-lycée ? Est-ce que cette structure de rattrapage peut servir de laboratoire pour transformer plus largement la manière d’enseigner? A noter que dans l’académie de Créteil, deux autres micro-lycées ont vu le jour : un à la Courneuve et un autre à Viry sur Seine.

Centre commercial Bobigny 2
Rue du Chemin Vert 93000 Bobigny
Métro, bus, tram : Bobigny Pablo Picasso
Sortie en face du cinéma

Les commentaires sont clos, mais les trackbacks and pingbacks sont ouverts.