Projection de Don Giovanni de Guy Baudon

large_bannie__re-Don-Giovani

UN FILM DE GUY BAUDON, MISE EN SCÈNE DE JEAN DANIEL SENESI

 

PROJECTIONS en présence du metteur en scène et du réalisateur

  • Mercredis 1er et 8 novembre à 20h au cinéma l’Entrepôt

7, rue Francis de Pressensé 75014 Paris (Métro Pernety)

  • Lundi 6 novembre à 20h15 à la SACD – Maison des auteurs

7, rue Ballu 75009 Paris (Métro Place de Clichy ou Blanche)

RÉSERVATION SOUHAITÉE (jauge limitée) AU 06 03 93 57 06

 

A l’occasion de la création par la Nouvelle Troupe Lyrique de « Don Giovanni » de Mozart, dans une version nouvelle (partiellement en français et avec un arrangement musical original) en janvier 2017, en Corse, un documentaire a été réalisé: témoignage sur le travail entrepris, qui se proposait de transformer radicalement la perception de l’opéra par le grand public.

En amont des représentations, un vrai travail de sensibilisation a été effectué auprès de 550 élèves (du primaire au lycée) de plusieurs établissements corses.

Le film déploie deux axes :

  • – en filmant répétitions et représentations, les spectateurs du film sont ainsi conduits à entrer dans l’opéra de Mozart et dans les coulisses du spectacle en construction: on découvre, si on ne le connait pas, l’opéra de Mozart; en l’appréhendant à partir des répétitions, même quand on n’est pas initié, on éprouve beaucoup de plaisir à assister au processus de l’intérieur;

  • – la caméra s’attarde sur les élèves qui ont suivi les ateliers avec le metteur en scène… L’enthousiasme présent lors de ces séances, la curiosité suscitée, et « l’aveu » de plaisir des participants (à leur plus grande surprise, souvent !) en font des moments rares !

Le film s’attache à montrer comment s’opère la rencontre avec cette œuvre forte qu’est « Don Giovanni »; mais aussi la rencontre humaine avec l’équipe d’artistes passionnés et engagés. Enfants et adultes entrent en contact avec des artistes et avec une œuvre qui peut paraître, de prime abord, difficile et complexe – non seulement parce qu’il s’agit d’un opéra, mais surtout de « l’opéra des opéras » pour Wagner. Cependant, la démarche de Jean Daniel Senesi, le travail effectué et la réception du spectacle par les jeunes et le grand public démontre que l’opéra – en général – et cette œuvre – en particulier – s’adresse bien à tous.