La Chine est encore loin de Malek Bensmaïl

Lundi 28 janvier 2013 à 20h30
au MK2 Quai de Loire, Paris

Le 1er novembre 1954, un couple d’instituteurs français et un Caïd algérien sont victimes d’une attaque meurtrière près de Ghassira, un petit village chaoui. Cet acte marque le début de la guerre pour l’indépendance de l’Algérie. 50 ans après, Malek Bensmail pose sa caméra dans cette région considérée comme le « berceau de la révolution ».

En présence de Charles Tesson, délégué général de la semaine de la critique

Toutes les infos sur http://www.docsurgrandecran.fr/evenement/rendez-vous-des-docs-janvier-2013

Les commentaires sont clos, mais les trackbacks and pingbacks sont ouverts.