Récits d’engagement 1954-1962

Cette double exposition, au Rize à Villeurbanne depuis le 15 mars et à partir du 9 mai aux Archives municipales de Lyon, restitue le patient travail de collecte de témoignages de Lyonnaises et de Lyonnais qui se sont engagés ici, pour des raisons morales, sociales, politiques, auprès des Algériens en lutte pour leur indépendance.

Ce deuxième volet s’intéresse plus particulièrement à l’engagement des avocats lyonnais qui ont défendu les Algériens face à une machine judiciaire d’exception (tribunaux militaires, expulsions, détentions sans fondements) et à ses abus (tortures, condamnations à mort). Ces avocats ont également joué un rôle crucial dans la sensibilisation de l’opinion publique à ces questions.

Afin d’approfondir certaines questions soulevées par l’exposition et d’engager le débat, Sylvie Thénault, chargée de recherche au CNRS, dont les recherches portent sur le droit et la répression légale pendant la guerre d’indépendance algérienne, et Arthur Grosjean, commissaire de l’exposition, donneront le jeudi 10 mai à 19h au CCO de Villeurbanne, une conférence exceptionnelle sur les différents aspects de la répression des Algériens à Lyon durant cette période.

Le programme complet des rencontres en pièce jointe ou sur le site de Grand ensemble : www.grandensemble.fr

Les commentaires sont clos, mais les trackbacks and pingbacks sont ouverts.