Rencontre avec Eric Pauwels cinéaste et écrivain

Mercredi 2 mai à 15 h et à 18 h
à l’ENSBA

« Films de danse ou films sur l’art, essai à la première personne, films ethnographiques, performances filmées, cinéma expérimental […] Le tout animé par un sens de la transmission, de l’éthique, de la fidélité à ses collaborateurs et à ses maîtres. Un art de la collure, du collage […] Une poésie de l’infra- ordinaire, du détail, du suspendu, du glané, de l’association d’idées… » (Javier Packer-Comyn)

À 15 h, projection du film Les Films rêvés, 2010, 180’
« Les Films rêvés, c’est l’histoire d’un homme qui se retire dans la cabane au fond de son jardin. De là, il reçoit des images d’un ami parti en mer, regarde des cartes, reçoit son voisin… Au gré des saisons, il s’abandonne aux voyages, ces voyages que l’on fait autour d’une chambre, en compagnie de souvenirs et d’objets amis. Et surtout, il rêve. Il rêve qu’il fait un film qui contiendrait tous les films qu’il a rêvés de faire. Et tous les voyages. Et chacun de ses rêves est un film, un film rêvé. Évidemment, cette cabane bleue au fond d’un jardin renvoie à un imaginaire enfantin, aux récits que l’on porte depuis le plus jeune âge. Le film est ainsi un va-et-vient entre l’imaginaire du cinéaste et celui du spectateur, entre l’ici et l’ailleurs. Et comme Eric Pauwels situe son cinéma comme un art de la rencontre, l’invitation à prendre place dans le film devient une invitation à prendre place dans le monde. » (Ermeline Le Mezo, Autour de la Terre, 2011)

À 18 h, rencontre avec Eric Pauwels, cinéaste et écrivain, autour de la projection des films de danse : Violin Phase, avec A.T. De Keersmaeker, 1985, 12’, Improvisation, avec Pierre Droulers, 1986, 12’, Trois Danses hongroises de Brahms, avec Michèle-Anne De Mey et Olga de Soto, 1990, 12’.

Beaux-arts de Paris l’école nationale supérieure
14, rue Bonaparte 75272 Paris cedex 06
www.beauxartsparis.fr

Les commentaires sont clos, mais les trackbacks and pingbacks sont ouverts.