Rencontres professionnelles d’ATIS

Vendredi 30 Novembre
14h30 – 17h30 # Questions partagées
Une table-ronde proposée par Atis
“De l’accompagnement des films par les cinéastes, et de leur nécessaire rémunération”
Les projections de films documentaires en présence de leur réalisateur sont souvent plébiscitées, en témoigne le succès du Mois du film documentaire. En quoi cet accompagnement des films est-il si précieux ? Comment assurer la juste rémunération des réalisateurs pour ce travail ? ATIS souhaite faire vivre ces questions en Aquitaine à travers un échange avec des acteurs de ces projections.
En présence de :
Iñès Compan (réalisatrice et membre de l’association Le Hamac Rouge)
Hélène Rio (chargée de mission bibliothèques, milieu pénitentiaire et films documentaires en bibliothèque au sein d’ECLA Aquitaine)
Didier Queneutte (bibliothécaire à la Bibliothèque municipale de Bordeaux Mériadeck, en charge des films documentaires)
Sylvie Larroque (directrice artistique des cinémas l’Atalante et l’Autre cinéma à Bayonne, organisatrice des Rencontres des Docks et membre du bureau de l’ACPA, association des cinémas de proximité en Aquitaine).

18h30 # Projection – Rencontre
Comme le sable de Odile Magniez

France 2006, 1h08-En présence de la réalisatrice
Prix Libre
“La partie que j’aime le plus dans les films c’est le début. Quand tout est possible, quand le garçon et la fille ne se connaissent pas encore, quand tu sais que quelque chose va changer, mais tu ne sais pas comment”.
Odile a 32 ans, elle est espagnole et elle habite à Madrid. Un jour elle décide de tout laisser tomber pour partir en France, pays d’origine de sa mère. Sous la forme d’un journal filmé, la réalisatrice raconte six mois de sa vie et cherche des réponses à ses questionnements sur l’identité et l’amour.

Samedi 1er Décembre
9h30 – 12h30 # Chemins de création
Deux études de cas proposées par Atis
“ Filmer une ville, filmer une rencontre, filmer une part de soi ”

Echange avec deux réalisateurs autour de leurs films en cours de conception :

Womanhattan, un film de Seb Farges sur ses amours passées et ses obsessions technologiques. Une topographie sentimentale de New York, quartier par quartier.
Seb Farges est monteur de court-métrages et de films documentaires, il réalise des objets filmiques diffusés sur le Web et des films d’arts musicaux.
Il se spécialise dans la prise de vue sur photo caméscope et, avec Womanhattan, il s’investit dans la réalisation documentaire.

Ailleurs si j’y suis, un film d’Anna Feillou où l’amour pour une ville, Buenos Aires, s’incarne dans le regard porté sur des corps : ceux des inconnus peuplant la ville, d’une amie, d’un amant, de la réalisatrice.
Anna Feillou a mené des expériences de coréalisation de films documentaires (Campesinos, Un exil espagnol, Et la dame inconnue) en France et en Argentine.
Pour Jacques, Jean-Bernard et Jean qu’elle réalise en 2011,elle filme des membres de sa famille.

Deux films qui ont en commun le rapport à une ville où l’on revient toujours (New York, Buenos Aires), le recours à des archives personnelles, la mise en scène de personnes aimées, et l’articulation de différents matériaux cinématographiques. Comment passer de la compilation d’images intimes à un projet de film ?

En présence des réalisateurs
Modératrice : Nora Philippe (productrice – Les films de l’air)

vendredi 30 novembre et le samedi 1er décembre 2012
à la salle des fêtes de Monpazier (24)

Ces rencontres sont organisées en partenariat avec L’oeil Lucide, Ecla Aquitaine et avec le soutien de la DRAC.

Entrée libre

Toute la programmation des Rencontres du Réel sur : http://loeillucide.wordpress.com/

Les commentaires sont clos, mais les trackbacks and pingbacks sont ouverts.