Les cinéastes iraniennes Mina Keshavarz et Firouzeh Khosravani ont été arrêtées le 20 mai 2022 à Téhéran. Elles sont sorties de prison le 17 mai, toutefois nous appelons à l’annulation immédiate des mesures liberticides à leur encontre. Ces mesures portent profondément atteinte à leur liberté d’expression et de création.

Addoc est membre de l’Observatoire de la liberté de création.

L’Observatoire de la liberté de création s’associe au Collectif de soutien des Réalisatrices Iraniennes inquiétées par le Gouvernement Iranien et dénonce les mesures arbitraires et liberticides et à l’encontre de tous les créatrices et créateurs en activité en Iran.

Retour haut de page