Carte blanche des Samedis d’Addoc au Luminor

Tous nos voeux de bonheur, de Céline Dréan

Samedi d’Addoc – Carte blanche

Samedi 28 janvier à 11h au Luminor-Hôtel de ville – 20 rue du Temple, Paris 4e

Projection-débat proposée par Marion Lary, en présence de la réalisatrice

Le film

Mes parents se sont mariés dans une chapelle, au petit matin, sans témoins.

Dans l’album photo, des images grises, sans robe de mariée ni le traditionnel baiser. A contre-courant de la société d’après 1968, ce mariage était pourtant leur révolution.

50 ans plus tard, en retraçant cette histoire jusqu’ici silencieuse, ils me racontent leur amour interdit.

Céline Dréan

52’, Vivement lundi, 2019

  • Tarif unique : 6 euros
  • Ciné pass – Ugc illimité – Chèque cinéma universel – Cinéchèque

La bataille de la plaine, de Sandra Ach, Nicolas Burlaud et Thomas Hakenholz

Carte blanche aux Samedis d’Addoc – Samedi 30 octobre à 11h au cinéma Luminor

Un film de Sandra Ach, Nicolas Burlaud et Thomas Hakenholz

Tarif 6 € ou Ciné pass – Ugc illimité – Chèque cinéma universel – Cinéchèques // Pass Sanitaire requis

« Marseille, février 2019, La Plaine est encerclée par un mur de 2m50 de haut pour assurer le bon déroulé des travaux et enferme le rêve d’un quartier fait par ses habitants. Mais comment donner à voir ce qui n’est plus sur les images et qu’on est pourtant sûrs d’avoir vécu ? »

De 2016 à fin 2019 le quartier de la Plaine dans le centre de Marseille – où se tient trois fois par semaine le plus important marché populaire de la ville – a été le théâtre d’une bataille tumultueuse. Elle opposait les services d’urbanisme de la mairie déterminés à mener un important programme de « requalification » et de « montée en gamme » du quartier, à une importante partie des habitants organisés en « assemblée populaire » qui y voyaient une opération de gentrification, et réclamait d’être associée aux travaux.

Cette bataille épique de trois ans se termina par la construction en situation quasi-militaire tout autour de la place d’un mur en béton de 2,50 m de haut pour assurer le déroulement des travaux.

Le film, oscillant entre documentaire et fiction, inspiré par La Commune de Peter Watkins, rend compte de cette aventure humaine ou une autre idée de fabriquer la ville voit le jour.

France – 2020 – 70’ – Primitivi

Projection suivie d’un débat animé par Laurent Cibien

Retour en haut