Retour à Visegrad, de Julie Biro et Antoine Jaccoud

Samedi d’Addoc #32

La projection du samedi 6 novembre à 11h au cinéma Luminor est annulée.

Le film

Vingt-cinq ans après la guerre de Bosnie, deux enseignants retraités prennent la route pour retrouver les élèves d’une classe de l’école de Višegrad, cette ville de l’Est du pays connue pour son fameux pont sur la Drina.

Serbes ou Musulmans, et surtout voisins et camarades de jeux, les enfants ont été séparés au printemps 1992 et ne se sont jamais revus depuis.

Photo de classe en main, la vieille Zastava yougoslave sortie du garage, Djemila, veuve de l’instituteur et Budimir, ancien directeur de l’école primaire, s’engagent sur les routes d’un pays disparu avec l’espoir de convaincre celles et ceux qu’ils parviendront à retrouver de se réunir à nouveau.

94’, 2020, Louise Productions

Le débat

Retour à Višegrad suit le périple de Budimir et Djemila pour tenter de réunir 25 ans après, les élèves d’une classe de primaire de Višegrad en Bosnie-Herzégovine. Avant ils étaient amis, ils vivaient en voisins. Mais au printemps 1992…

La nuit, nous nous sommes mis en route… comme le dit Mirela, une ancienne écolière.

Dans ce pays désarticulé par la guerre, les réalisateurs construisent avec les deux enseignants retraités un road-movie à la recherche de ceux qui ne sont jamais revenus, ceux qui sont restés suspendus à ce temps d’avant, ceux qui ont tout oublié pour survivre. Comment représenter le territoire perdu de l’enfance ?

Retour haut de page