C’est ma vie qui me regarde, de Damien Fritsch

Samedi d’Addoc #9

Ouvertes à tous, ces séances mensuelles au Luminor Hôtel de Ville sont l’occasion d’explorer les questions qui traversent le cinéma documentaire à travers des films réalisés par des membres de l’association.

Parfois, nous invitons des membres d’autres associations d’auteurs-réalisateurs membres de La Boucle Documentaire à venir échanger avec nous. C’est le cas ce mois-ci de Damien Fritsch, membre de la Safire Grand Est, invité par Julia Laurenceau.

C’est ma vie qui me regarde, un film de Damien Fritsch, 2015 / France / 102 minutes.

LE FILM

Alice vit chez elle, seule, depuis la mort de son mari il y a trois mois. Elle est venue me voir, moi son voisin, pour me dire qu’elle voulait rester dans sa maison. Nous avons tout organisé pour que le maintient à domicile se réalise. J’ai pris ma caméra pour la filmer au moment de la transformation de sa maison et à l’instant où elle aborde le dernier tournant de sa vie bien remplie.Tantôt drôle, tantôt grave, Alice me livre ses pensées, des réflexions éparses sur sa vie, sur sa fin proche.

LE DÉBAT

Fragilité et tremblement, filmer la fin d’une vie…
Question d’éthique ? Quelle place pour une caméra dans la vie d’une personne au seuil de la mort ? Quelle place cette personne peut-elle aussi lui donner ? Et à quelle place est mis le spectateur ? A ces questions, Damien Fritsch propose comme réponse une intimité, une tendresse,un regard qui sait aussi laisser place au hors champ. La caméra devenue une excroissance du filmeur en solitaire est alors requise par le personnage lui-même. Elle devient alors un accompagnement, une mise en abime.

La rencontre-débat avec le réalisateur Damien Fritsch sera modéré par Julia Laurenceau, réalisatrice et membre d’Addoc.

Quand ? Samedi 16 juin 2018 de 11:00 à 13:00

Où ? Luminor – Hôtel de Ville – 20 rue de Temple, 75004 Paris

Tarif Unique 6 €
Carte UGC, Gaumont et CIP acceptées.

Retour haut de page