Être cinéaste à Kaboul

Radio Addoc #22

Dimanche 7 novembre 2021 de 15h30 à 17h sur Radio libertaire, 89.4 FM en Île-de-France et partout ailleurs sur radio-libertaire.net

Dans cette émission d’Addoc, nous parlerons de deux films réalisés à Kaboul il y a une dizaine d’années, qui permettent de découvrir un petit pan de la vie de travailleurs afghans des classes populaires.

Pour cela, nous accueillons deux réalisateurs afghans : Sediqa Rezai avec Des briques et des rêves et Ali Hazara avec Nuit de poussières


Sediqa Rezai : Des briques et des rêves, 2007 – 28 mn

Enfants parmi les adultes, Abdullah et Madi travaillent dans une briqueterie : lieu étrange entre ciel et terre, désert de cendres cerné de fours désaffectés. Abdullah et Madi sont issus de familles nombreuses et pauvres, ils ne sont jamais allés à l’école et passent l’essentiel de leur vie à travailler.


Ali Hazara : Nuit de poussières, 2011 – 19 mn 45

Ombres parmi les ombres, les balayeurs de nuit de Kaboul déplacent une lourde poussière le long d’une avenue. Images arrachées à la poussière et à la nuit, dans les phares des voitures, à la lueur d’une boutique ou d’une pompe à essence.


Après sa diffusion en direct, l’émission, comme les précédentes, est en ré-écoute sur le Soundcloud d’Addoc
Retour haut de page