Quels impacts de la crise sanitaire pour les films documentaires ?

Rencontre le 27 février au 12e Festival international Filmer le travail

Regardez l’enregistrement de la rencontre du 27 février

Animée par Jérôme Polidor, de NAAIS, et Marion Lary, d’ADDOC, en présence de Laure Vermeersch, co-présidente de l’ACID.

Avec :

– Un premier temps d’échange consacré à un film particulier :

  • Une partie en cours, un film de Jean-Philippe Rimbaud, lauréat de l’appel à projet lancé par Filmer le travail et France 3 Nouvelle Aquitaine fin 2019, dont l’écriture et les tournages (dans le milieu du sport professionnel) ont été bouleversés par la crise et dont la diffusion télévisuelle a été reportée à fin 2021.

Jérôme Polidor, auteur-réalisateur, membre de NAAIS, animera l’échange entre Jean-Philippe Rimbaud, réalisateur du film, Yves Prat, le producteur (Adala films) et Jean-François Karpinski, conseiller des programmes à FR3 Nouvelle Aquitaine.

– Un deuxième temps d’échange consacré à la problématique de la diffusion et de la distribution des films, stoppée ou bouleversée par la crise sanitaire, autour de différents cas de figure :

  • Les équilibristes, de Perrine Michel / distributeur cinéma Les Alchimistes : un film diffusé en situation de confinement, dont la sortie prévue en salle en mars 2020, a été reportée en octobre 2020 puis à nouveau interrompue.
  • Le bon grain et l’ivraie, de Manuela Frésil / distribution Juste doc : sortie nationale initialement prévue le 15 avril 2020, reportée au 28 octobre 2020 – la France est alors sous couvre-feu à 20h. Le 30 octobre à 0h, c’est le second confinement. Les 45 avant-premières, dont la plupart dans le cadre du Mois du documentaire, sont déprogrammées.
  • Ahlan wa sahlan, de Lucas Vernier / production L’atelier documentaire : un film terminé en mars 2020, sélectionné en festivals avec de nombreuses séances spéciales annulées, pour lequel se pose la question de sa visibilité, sans distributeur et sans salles, dans le contexte de la crise sanitaire.

Ce deuxième temps, animé par Marion Lary, autrice-réalisatrice et membre d’Addoc, sera également l’occasion de faire un état des lieux des différentes mobilisations qui sont nées de cette crise.

– Une intervention de Laure Vermeersch, membre du bureau et administratrice de l’ACID, à propos de l’annulation du festival de Cannes 2020 et l’enjeu du maintien de la diffusion des films en salle.