Samedi #29 : Pollock & Pollock, d’Isabelle Rèbre

Long métrage documentaire

2020 – 82’

Production À perte de vue /Colette Quesson

Débat après le film animé par Laurent Cibien et Marion Lary.

Le film esquisse la trajectoire de deux frères, Charles et Jackson Pollock, deux peintres pris dans les secousses de l’histoire américaine.

New York en est le centre électrique et redoutable. La pulsation de la correspondance familiale y résonne, ébranle un mythe et sort un peintre de l’ombre.  

Dans Pollock&Pollock, biographie très subjective des deux frères, Isabelle Rèbre s’empare du lieu et le construit comme personnage du film, métaphore de la réussite.

Aucune image d’archive, mais la lecture de nombreuses lettres échangées entre les frères depuis les années 1930 résonne avec les plans de la ville aujourd’hui filmés en cinémascope.

La réalisatrice active l’imaginaire des spectateurs.trices en les plaçant résolument au cœur du processus. La rencontre entre New York au présent, et la correspondance, entre les images et les mots, provoque des résonnances où surgissent des traces du passé. Isabelle Rèbre traque le manque, l’absence avec les outils du cinéma.

Avec Sylvia Winter Pollock, Jason Mac Coy, Helen Harrison, Francesca Pollock, Alain Joyaux, Peter Namuth, Terence Maloon.

Auteure & Réalisatrice : Isabelle Rèbre / Voix lecture des lettres : Dominic Gould (US) / Voix off : Isabelle Rèbre (F), Rebecca Pauly (US) / Musique Originale : Olivier Mellano / Chef opérateur & cadreur : Emilien Awada / Images additionnelles : Isabelle Rèbre / Son : Isabelle Rèbre / Chefs monteuses : Marie-Pomme Carteret & Margaux Serre / Montage son et mixage : Jean-Marc Schick / Étalonnage : Alexandre Lelaure / Assistante de production : Inès Lumeau.

En coproduction avec : BIP TV Sophie Cazé, le Fresnoy, studio national des arts contemporains, Proarti, fonds de dotation pour la création artistique et la diversité culturelle en France et en Europe.

Avec le soutien de : Région Bretagne, Ciclic, Procirep – Société des Producteurs & Angoa, SACEM pour la création de musique originale, Archives Charles Pollock, Brouillon d’un rêve de la Scam et La Culture avec la Copie Privée. Avec la participation du CNC.

Développé dans le cadre de la formation Eurodoc, ce film a bénéficié d’un temps de montage à Périphérie, Centre de création cinématographique dans le cadre de son partenariat avec le Département de la Seine-Saint-Denis.