Les Silences de Cuthbert, de Marion Lary

Samedi d’Addoc #14

Addoc vous invite à la 14ème séance des Samedis d’Addoc, le 26 janvier 2019 à 11h au Luminor Hôtel de Ville – 20 rue du Temple, 75004 Paris.

Les silences de Cuthbert, un film de Marion Lary – Production Les Films de l’Aqueduc, Nico Di Biase, 2018, 73mn

au cinéma Luminor Hôtel de Ville
20 rue du Temple, 75004 Paris.

« J’ai passé l’année de mes 18 ans à Cuthbert, en Géorgie, au cœur de la Bible Belt américaine. Je n’ai jamais oublié la beauté des lieux ni la violence des rapports entre blancs et noirs. Blanche, déboussolée, trop fragile pour assumer ma révolte face au racisme, je me suis réfugiée dans le silence. Quarante ans plus tard je surmonte ma peur et je retourne à Cuthbert.
Je retrouve une ville écrasée par le chômage, la paupérisation et une ségrégation bien vivante entre communautés noires et blanches.

Le silence, le déni du racisme participe-t-il à la lente ruine de la ville ? Quels non-dits se jouent dans ces lieux magiques, peuplés de noirs et de blancs qui s’ignorent quand ils ne se détestent pas ? En filmant les silences, les miens, ceux de la ville et de ses habitants, un voyage dans les mécanismes du racisme se construit. »

Débat animé par Meryem de Lagarde et Catherine Tissier : « Filmer le silence : quels enjeux cinématographiques ? »

Le silence est-il un facteur de la lente ruine de Cuthbert ?
Quels non-dits se jouent dans ces lieux magiques, peuplés de noirs et de blancs qui s’ignorent quand ils ne se détestent pas ?
Le présent de la petite ville de Cuthbert filmée par Marion Lary semble flotter à la surface de son passé. Des plans larges décrivent églises, grands arbres et pelouses sans clôtures, mais le calme devient vite une impression de déni qui continue, comme autrefois, à peser sur la ville immobile.

La manière de Marion Lary de questionner frontalement ce qui est douloureux et de maintenir un silence, constructif celui-là, après les réponses difficilement prononcées des habitants de Cuthbert crée un suspens : elle fait ressentir aux spectateurs l’amplitude des non-dits et la force de paroles qui commencent à percer la chape de plomb…

Est-ce justement ce silence, auquel elle a autrefois participé, que la réalisatrice transforme en une posture cinématographique ?
Comment filmer le passé et susciter le dévoilement des non-dits ? Le film devient-il alors le lieu d’une tentative de reconstruction d’une double histoire, celle de la réalisatrice et celle de Cuthbert ?

Autant de questions de cinéma dont nous discuterons avec Marion Lary à l’issue de la projection.

N’hésitez pas à partager l’événement et à en parler autour de vous. A bientôt !

BANDE-ANNONCE DU FILM :

Évènement Facebook

QUAND ? Le samedi 26 janvier 2019 à 11h

OÙ ? Cinéma Luminor – Hôtel de ville
20, rue du Temple
75004 Paris

Tarif Unique 6 €
Carte UGC, Gaumont et CIP acceptées.

Retour haut de page