Les Samedis d’Addoc au Luminor

Ecce ojo, d’Inès Compan

Colombie, deux ans après la signature des accords de paix signés avec les FARC, la violence du conflit se lit toujours sur les visages et les corps des victimes survivantes. Margarita répare les gueules cassées de cette tragédie.

Annonce projection Ahlan Wa Sahlan

Ahlan wa Sahlan, de Lucas Vernier

Entre 2009 et 2011, Lucas Vernier filme en Syrie. Renouant les fils d’une mémoire familiale qui remonte au Mandat français, il se lie à des familles de Palmyre. Après la Révolution, puis la violente répression du régime, il reprend sa caméra.

Monsieur Pigeon, de Antonio Prata

Giuseppe vit dans sa camionnette en plein coeur de Paris et depuis longtemps déjà, il a arrêté de communiquer avec ses semblables.

DROIT dans les yeux, de Marie-Francine Le Jalu

Des visages tout juste sortis de l’enfance, concentrés, incrédules, émus. Ilhame, Vincent, Yara, Rouguy ou Antoine sont étudiants en Droit à l’Université Paris 8 Saint-Denis et bénévoles à « La Clinique Juridique ».

Les Equilibristes, de Perrine Michel

On ne vient pas ici pour guérir, mais pour vivre le plus pleinement possible ses derniers jours. Ici, c’est un service de soins palliatifs.

Rififi dans le tiroir, d’Anne Morin

Une histoire d’adoption bouleversée par des mouvements de géopolitique internationale… Projection suivie d’un débat, le samedi 5 février au cinéma Luminor.

Le liseré vert, de Gilles Weinzaepflen

4056 bornes numérotées, marquées d’un F comme France et d’un D comme Deutschland… Projection suivie d’un débat, le samedi 15 janvier au cinéma Luminor.

Ruptures, d’Arthur Gosset

Une génération qui sort des codes, prête à tout pour vivre en accord
avec ses convictions.
Projection suivie d’un débat, samedi 27 novembre à 11 h au Luminor.

La bataille de la Plaine

Projection suivie d’un débat animé par Laurent Cibien le samedi 30 octobre à 11h, au cinéma Luminor.

La forêt est à nous, d’Anne Faisandier

Que se passe-t-il dans la forêt morvandelle. Projection suivie d’un débat, lundi 30 novembre à 19h, avec la 25e heure, salle de cinéma virtuelle, et le Luminor.

Vincent et moi, d’Edouard Cuel

Le parcours d’une famille au moment du passage à la majorité d’un jeune homme porteur de trisomie 21.
Projection le samedi 17 février 2018 au Luminor-Hôtel de ville

L’Hippodrome, de Céline Dréan

L’hippodrome de Vincennes se vide peu à peu de son public. Reste le cheval.
Projection le samedi 2 décembre à 11h au Luminor.

Retour haut de page